Evolution de notre association

Les demandes d'adhésion des établissements et des cavaliers individuels ne cessent d'augmenter.
Nous avons dû refuser déjà l'adhésion de 4 établissements. Nous avons par ailleurs transféré certains cours individuels en milieu de semaine.
L'équipe de Saintry cherche désespérément des terrains aux alentours pour accueillir deux chevaux supplémentaires et dispenser des séances équestres l'après-midi.
De nombreux cavaliers pratiquant à l'ARSE étant atteints de pathologies très sévères, il devient également nécessaire d'adjoindre un salarié psychomotricien à notre équipe.
Nos appels à projet suffiront-ils à nous donner les moyens de nos ambitions ?
Il devient vraiment indispensable de promouvoir les activités de l'ARSE au plus grand nombre afin d'encourager les adhésions et les dons.
N'hésitez pas à diffuser cet appel !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire