Actualisation des informations au mois d'avril

A juste titre, on nous fait le reproche de ne pas actualiser régulièrement notre BLOG.
Nous réparons cette lacune aujourd'hui.

  • Subvention de la C.P.A.M.

Tout d'abord, nous avons  eu le plaisir de lire la notification de décision suivante le 7 novembre dernier qui nous informait que  "la Commission des Aides Collectives de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de l'Essonne a décidé d'accorder pour l'exercice 2014, une subvention de fonctionnement de 9 000 € à l'association.".
Cette excellente nouvelle a rassuré toute l'équipe de l'A.R.S.E. qui ne peut survivre que grâce aux subventions en complément de ses recettes.


  • Demande de Reconnaissance d'Utilité Publique
Notre équipe a élaboré un dossier de demande de R.U.P.
En effet, les temps sont durs ! les subventions trop faibles pour couvrir les besoins, les emplois de moins en moins aidés incitent notre équipe à trouver des ressources complémentaires.
Si notre association est reconnue d'utilité publique, elle pourra obtenir divers donations ou legs qui lui donneront enfin l'autonomie nécessaire.

  • Evolution de l'association
L'ARSE évolue de telle manière que le site va devenir trop étroit.
Nous avons évalué les besoins à deux chevaux supplémentaires pour dispenser des séances équestres le matin ainsi que l'après-midi.
Nous envisageons la collaboration d'une personne chargée des travaux administratifs et celle d'un psychomotricien-cavalier pour compléter notre équipe pédagogique.
Tout ceci est bien ambitieux mais réaliste.
C'est la raison pour laquelle nous sommes à la recherche d'un espace d'une dizaine d'hectares dans l'Essonne

  • La formation permanente
Notre jeune recrue Jessica va passer son Brevet Fédéral d'Encadrement Equihandi.
Le permis E.B pour la traction des remorques est également au programme ainsi que sa formation à la conduite des calèches.

  • Enseignement aux cavaliers en situation de grand handicap
Le "bouche à oreille", principale source d'information de l'ARSE nous amène à accueillir de plus en plus de personnes dont le handicap est important.
Le concours des bénévoles est particulièrement bien venu pour ces cavaliers.
Le plaisir de pouvoir  pratiquer l'équitation et l'émotion qui en résulte est partagé par tous.






 


Rendez vous à la prochaine actualisation.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire