Projet de déménagement de l'ARSE

L’A.R.S.E a atteint en 2016 le maximum de sa capacité d’accueil. Nous avons arrêté toute publicité car nous avons été contraints de refuser plusieurs établissements et cavaliers individuels. C’est la raison pour laquelle la structure cherche à s’agrandir avec un nouveau salarié et deux chevaux supplémentaires.

L’ARSE qui a tenté en vain d’acquérir des terrains autour du site de Saintry sur Seine, souhaiterait saisir l’opportunité de la mise à disposition de la base aérienne 217 ou du terrain de la DGAC.
L’ARSE pourrait bénéficier sans doute d’un terrain de 5 hectares pour y transférer ses bâtiments mobiles,  nécessaires à son fonctionnement. La plus grande partie serait constituée de paddocks et de prés pour les chevaux.


Structure actuelle de l’ARSE à Saintry sur Seine : (1 hectare)


Structure envisagée sur la base aérienne 217 à Leudeville : (5 hectares)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire